· Yoga Tips

Qu'est ce que AUM?

AUM s'écrit aussi parfois OM. C'est un mantra, c'est à dire un outil pour canaliser le mental.

On dit que AUM est le son primordial de l'Univers. Que tout les sons naissent de AUM et retournent à AUM.

Dans cet article je vous présente:

- les bénéfices du chant AUM

- l'étude de AUM selon le Mandukya Upanisad

Chanter AUM: les bénéfices

Commençons par une approche générique:

  • Se concentrer à chanter un son unique canalise le mental et augmente notre capacité à rester concentré par la suite.
  • Chanter pendant une durée prolongée permet aussi de se détacher du quotidien et de son lot de préoccupations, et donc de s'apaiser.
  • Toute période prolongée de chant provoque une hyperventilation. L'hyperventilation modifie le ratio O2/CO2 dans le sang et induit une vasoconstriction cérébrale. Dans des proportions raisonnables cette vasoconstriction permet d'apaiser le mental et les pensées. 

Continuons avec une approche scientifique:

Une étude publiée dans le journal international du Yoga en 2011 a mis en avant la désactivation de la zone du système limbique. Plus précisément:

  • désactivation de la région du gyrus cingulaire antérieur
  • désactivation de l'hypothalamus et de l'hyppocampe
  • désactivation de l'amygdale 

Le système limbique est aussi appelé cerveau émotionnel, il joue un rôle très important dans le comportement et dans le traitement des émotions.

Chanter OM, permet de désactiver cette zone ce qui explique pourquoi ce chant nous apaise mentalement et émotionnellement.

Sources: il est important pour moi de vous dire des faits et pas des "on dit". Chaque information de cet article est vérifiée par la lecture d'études scientifiques.

  • L'étude dans International Journal of Yoga: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3099099/
  • Hyperventilation et vasoconstriction: https://www.sciencedirect.com/topics/pharmacology-toxicology-and-pharmaceutical-science/hyperventilation 

L'étude de AUM selon le Mandukya Upanisad

Vous l'avez compris AUM me passionne et m'intrigue. J'ai entendu de nombreuses choses à son sujet. Je me suis souvent demandé "mais d'où ça sort?", "qui a dit ça?", "est-ce vrai?" et parfois même "hein? non désolé je ne comprends pas..."

J'ai lu les 12 mantras du Mandukya Upanisad avec les commentaires de Swami Rama et écouté les six heures de satsang de Swami Sarvapriyananda pour vous présenter le résumé suivant.

Il est dit que celui qui comprend et applique la sagesse transmise dans cet Upanisad acquiert la connaissance pour atteindre l'état d'éveil. Cet enseignement démarre avec l'explication de Om, c'est pourquoi je m'appuie sur cet ouvrage dans notre étude de Om.

Mandukya Upanisad, mantra n°1:

हरिः ओम् । ओमित्येतदक्षरमिदं सर्वं तस्योपव्याख्यानं भूतं भवद्भविष्यदिति सर्वमोङ्कार एव | यच्चान्यत्त्रिकालातीतं तदप्योङ्कार एव ॥ १ ॥

Hari Om. The entire universe is the syllable Om. The following is the exposition of Om. Everything in the past, present and future is verily Om. That which is beyong time, space, and causation is also Om.

--

Hari Om. L'univers tout entier est la syllabe Om. Ce qui suit est l'explication de Om. Tout ce qui est contenu dans le passé, le présent et le future est Om. Ce qui est au delà du temps, de l'espace et de la causalité est aussi Om.

--

AUM est un mantra, AUM est un chant, et AUM est aussi un symbole. C'est à dire que son dessin représente un concept. Ce concept est celui des quatre états de l'individu.

Commençons par le dessin:

Que sont les quatre états de l'individu:

Nous expérimentons tous ces états quotidiennement. Ce n'est pas quelque chose d'abstrait ou conceptuel. Chaque jour vous êtes éveillé ou en train de rêver pendant la nuit ou encore dans un sommeil profond. Ces trois premiers états sont faciles à comprendre, vous les avez tous vécu de nombreuses fois. Dans Mandukya Upanisad un quatrième état est évoqué, celui du silence.

L'enseignement nous démontre que ce quatrième état n'est pas séparé de nous mais qu'il sous tend les trois autres.

Voici les détails:

  • Vaisvanara: l'état de veille (vous êtes réveillé). Dans cet état la conscience est tournée vers l'extérieur. Vous expérimentez le monde avec vos sens et agissez en fonction.
  • Taijasa: l'état de rêve. Vous dormez et vous rêvez. A ce moment, vous croyez en vos rêves comme si ils étaient réalité. La conscience est tournée vers l'intérieur.
  • Prajna: l'état de sommeil profond. Il n'y a rien, c'est le vide. On sait que cet état existe parce qu'on le déduit une fois réveillé "j'ai dormi profondément et calmement".
  • Turyia: pure conscience. La conscience n'est ni tournée vers l'extérieur ni vers l'intérieur. Cet état est la matrice à partir de laquelle les trois autres découlent. Cet état est le vrai Soi. Il ne peut pas se décrire mais seulement s'expérimenter, c'est pour ca qu'il est difficile à comprendre. Il ne peut être compris pleinement par le mental, il doit être vécu.

Maintenant je vous propose de faire un parrallèle de ces quatre états avec des bijoux en Or.

Par exemple: vaisvanara (état de veille) est un diadème, Taijasa (état de rêve) est un collier, Prajna (état de sommeil profond) est une bague. Tous sont en Or. Sans l'or il n'y a pas de bijoux. Même si les bijoux peuvent prendre plusieurs formes, ils restent fait d'Or. Alors Turya (pure conscience) est l'Or. Il n'est pas le diadème, pas le collier, ni la bague. Il est la matière qui permet aux trois autres d'exister.

L'état de Turya peut être expérimenté en pratiquant le yoga nidra assidument. Quand on le vit, on sait qu'on le vit, mais on ne pourra jamais vraiment le faire comprendre par l'intellect. C'est comme expliquer le gout du chocolat à quelqu'un qui n'en a jamais mangé. Il ne saura que lorsqu'il aura gouté. Vous ne connaitrez Turya que lorsque vous l'aurez expérimenté.

_/\_

Pour aller encore plus loin:

Livres:

Enlightenment without God - Swami Rama - Edition Himalayan Institutute

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly