Return to site

« Tu perds seulement ce à quoi tu t’attaches »

 

 Bouddha

L’attachement est le démon du septième chakra : sahasrara. Cette semaine a porté sur le non attachement, ainsi que l’union et la compassion. Nous avons développé le non attachement en introduisant des postures difficiles. Le but était de se centrer sur soi, et non sur la réussite ou l’échec de l’asana, de ne pas s’attacher au résultat ce qui crée une potentielle déception.  La déception ne peut exister que s’il y a un différentiel entre le résultat réel et le résultat imaginé. Nous rencontrons ce sentiment bien fréquemment dans nos vies modernes en pensant « si seulement cela c’était passé comme prévu ». Avec présence au ressenti moment après moment, vous avez pu cultiver l’union et la compassion envers vous-même, ce qui vous permet de travailler l’acceptation de Soi. L’acceptation de Soi nous emmène vers un nouveau chemin d’apprentissage, c’est un point de départ et non une ligne d’arrivée.

Le yoga est un état de présence à chaque étape du chemin que l’on parcourt, pour se détacher de la performance que l’on nous enseigne depuis notre enfance. Mettre en pratique cette observance (le non attachement) est donc un exercice bien difficile dans notre société orientée vers la réussite coûte que coûte.

Etre tolérant, être conscient sont les qualités de ce chakra bien équilibré. Diminué nous restons ancré dans des valeurs rigides, et en excès nous devenons dissocié du corps, noyé dans la spiritualité.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly